A tous les visiteurs et amis du site

UNE VILLE ANTIQUE PUNIQUE
KERKOUANE
Page 1


Signe de

Tanit


Kerkouane est une ville antique punique découverte par hasard, par Pierre Cintas et Charles Saumagne en 1952, située sur la péninsule du cap Bon, à 6 km au nord de Hammam Ghézèze. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis le 28 novembre 1986. Elle a été détruite et abandonnée pendant la première guerre punique et elle ne sera jamais reconstruite. De ce fait ce sont les seuls exemples d'architecture punique à n'avoir pas subi de modifications de la part de civilisations postérieures.
Son vrai nom punique n'a pas pu être déterminé ni la date de sa fondation, par le matériel dégagé, notamment dans les nécropoles, nous pouvons situer sa période d'existence entre le VIe siècle av. J.-C. et le milieu du IIIe siècle av. J.-C. Le site couvre environ 8 hectares et on évalue sa population d'origine à environ 2 000 habitants.
Bien que située en bordure de la mer Méditerranée, la ville ne disposait pas de port. La ville suivait un plan d’urbanisme, les rues larges sont perpendiculaires et en damier. La ville était entourée d’une muraille. La ville était dotée d’un système hydraulique urbain remarquable en raison du drainage des eaux usées, du réseau de citernes, canalisations et gargouilles sculptées pour les eaux de ruissellement, etc. Les habitants devaient être très propre, on retrouve dans chaque habitation une baignoire-sabot avec un ou deux sièges, couverte d'un enduit rouge hydrofuge que lui confère la poterie pilée, en face il y a un lavabo de même constitution. Certaines chambres comportaient des armoires aménagées dans le mur de l’habitation. Pratiquement toutes les habitations avaient un puits. A chaque entrée de l’habitation, sur le sol en signe de bienvenue, on retrouve le signe de Tanit, déesse chargée de veiller à la fertilité, aux naissances et à la croissance.
       
       






Le site est très bien documenté






























Un puits



Une baignoire







       


RETOUR AU MENU DU SITE



Depuis sa création fin 2001 internautes (IP) ont visité le site